Sécurité Sociale de l’Alimentation

En 1945, dans une économie pourtant exsangue, des hommes et des femmes engagés pour des «jours heureux» ont pensé un monde où toutes et tous pourraient se soigner sans distinction de classe. Ils ont bâti et défendu la sécurité sociale. À la place des logiques de charité discrétionnaire, ils ont créé du droit, au sein d’un système universel. Quelques décennies plus tard, revendiquons le même engagement pour l’alimentation : que le droit soit le socle de toutes les politiques alimentaires et agricoles à venir.